Des TICE au service de la pédagogie différenciée – Valérie LOPEZ / Formatrice à Toulouse

Convention pédagogique de Lyon 2017 Atelier 2 : Des TICE au service de la pédagogie différenciée, par Valérie LOPEZ A l’inévitable hétérogénéité du groupe, s’est ajoutée ces dernières années une série d’invitées dont on aurait pu se passer mais à laquelle il a été plus sage d’ouvrir la porte : l’attention volatile et éphémère, la motivation capricieuse et l’implication insuffisante dans l’apprentissage, sans oublier la vie de geek et le portable. Comment faire passer aujourd’hui encore le message que ‘former’ n’est pas ‘gaver’ et qu’il faut être acteur de son apprentissage. Comment faire comprendre que tous les parcours valent la peine d’être vécus et que si l’on parle d’un même plat, la recette peut varier tout comme les ingrédients. Comment cesser d’interdire l’usage du portable en classe et au contraire mettre les nouvelles technologies au centre et sur les murs de la salle. Ma classe de langue n’est pas une classe inversée ni renversée mais revisitée, elle utilise des ressources numériques et requiert la participation active des apprenants, ce n’est plus vraiment du face-à-face mais du côte-à-côte, les personnages évoluent (dans tous les sens du terme) comme sur une scène. L’idée est d’utiliser aussi leurs connaissances pour qu’ils créent leurs propres supports, ils deviennent là aussi acteurs et participent à l’apprentissage des autres : des activités faites par eux pour eux. J’ai un même objectif pour tous mais j’ai accepté que les chemins pris soient différents. Et les TICE sont une solution à plus d’un titre. Au cours de cet atelier, j’ai choisi de présenter QUIZLET QUIZLET, open source ayant l’avantage de pouvoir se télécharger sur le smartphone : je mets à disposition des listes de vocabulaire et l’apprenant est guidé par quelques onglets tels Apprendre ou Test afin de parfaire à son rythme son lexique. C’est un travail qu’il effectue donc en autonomie et en toute indépendance, très souvent sur son temps de transport ou à midi. Je ne fais pas de tracking mais l’usage de cet outil se voit très vite en compréhension écrite et en expression orale notamment. Comme le département TICE de Toulouse a formé qui le désirait sur KLAXOON, KLAXOON j’ai proposé un parcours Aventure Klaxoon : Klaxoonons, voulez-vous ! aux participants à l’atelier 2. Parcours que je n’ai évidemment pas fait en espagnol, mais qui a eu le premier avantage de faire travailler en binôme, et de privilégier une fois encore le rythme et les connaissances de chacun tout en créant une dynamique parfois inattendue entre les partenaires, voire entre les binômes. A la fin de l’aventure, le classement bien qu’indicatif est amené à évoluer lors des prochains parcours, une motivation de plus. J’ai également présenté EDUCAPLAY EDUCAPLAY qui permet de créer des activités numériques à partager entre pair au moyen d’un lien. Durant la séance, tout et tous se mélangent, les forts, les faibles, les tordus, les gentils. Les participants à l’atelier ont pu se mesurer aux mots roulette qui obligent la concertation et la rapidité pour réaliser l’activité dans le temps imparti. J’ai terminé par H5P H5P BLEU que j’utilise de manière asynchrone après avoir transmis par mail le lien à la classe. Cet outil permet de découper une vidéo et d’intercaler des questions de compréhension. Une fois en classe, cela me permet de concentrer les efforts de chacun sur les conditions d’examen de BTS : visionnage d’une vidéo et restitution d’un compte-rendu à la fin. H5P est donc un outil d’entrainement que je laisse à la discrétion de chacun, mais dont je reprends les thèmes en debut de séance, ce qui obligent les apprenants à consulter le lien s’ils veulent participer à l’échange et ce, sans évaluation. J’utilise d’autres outils numériques en open source tels que POWTOON, KAHOOT, QUESTION MACHINE, TEXT2MINDMAP ou des générateurs de mots croisés (EDUCOL) ou de mots mêlés (KOKOLIKOKO). La liste n’est pas exhaustive et livre juste ce dont je me sers le plus en classe de langue. Pour conclure, ces outils numériques m’ont aidée à créer un état d’esprit particulier en classe, à la fois ludique et exigeant, ce qui facilite ma mission. Je les ai partagés avec un immense plaisir avec les participants à l’atelier : formateurs, responsables de dispositif et assistantes pédagogiques. Valérie LOPEZ / Formatrice à Toulouse